Où en est l’accès à l’avortement dans le monde ?

À l’occasion de la Journée mondiale pour le droit à l’avortement, des rassemblements sont organisés aujourd’hui à Paris sous le slogan « les femmes décident » ainsi que dans toutes les capitales européennes. Cette pratique, accessible pour seulement 39,5% des femmes notamment en Occident, est encore interdite dans de nombreux pays. Environ 55 millions d’avortements sont réalisés chaque année dans le monde, dont 25 millions par des personnes non qualifiées ou dans un environnement non conforme aux normes médicales minimales, et qui débouchent sur près de 50 000 décès par an (sources ONU et ONG Guttmacher).

Les notaires veulent entériner certaines adoptions simples

Parmi les sujets qui ont animé hier leur 113ème congrès, qui se tient à Lille jusqu’à demain, les notaires proposent d’entériner certaines adoptions simples, sans avoir recours au juge, afin de désengorger les tribunaux. Une évolution qui permettrait de régler les questions de succession de manières plus rapide. En effet, au sein de familles recomposées, un beau-père ou une belle-mère peut souhaiter que les enfants de leur conjoint héritent comme des membres à part entière de la famille. Ce qui n’est pas le cas sinon en vertu des frais de succession. Transmettre 150.000 euros à un enfant coûte près de 8.000 euros, alors que la même somme transmise à une personne sans lien familial se verra imposée à 90.000 euros.

Les tests ADN ont parlé : Pilar Abel n’est pas la fille de Dali

La Fondation Dali vient de l’annoncer un mois et demi après l’exhumation le 20 juillet des restes de l’artiste au Théâtre-Musée Dali à Figueras (Catalogne), vingt-huit ans après sa mort, sur ordre de la juge chargée du dossier judiciaire à Madrid. Si les tests avaient prouvé sa filiation, cette cartomancienne de 62 ans aurait pu réclamer selon son avocat 25% de l’héritage de Dali, entièrement légué à l’Etat espagnol.

Isère : qu’est-il arrivé à Maëlys ?

Maëlys de Araujo, 9 ans, a été vue pour la dernière fois dans la nuit de samedi à dimanche 27 août 2017 vers 03h00 du matin alors qu’elle assistait à un mariage dans la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, dans le nord de l’Isère, en compagnie de ses parents et d’autres membres de sa famille.

Israël : 60 ans après, “l’affaire des enfants yéménites” éclate enfin

Entre 1948 et 1954, des milliers de familles originaires du Yémen, mais aussi des Balkans, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient affluent vers le tout jeune Etat d’Israël, avec la promesse d’une vie nouvelle. Pour beaucoup, elle débutera par un drame : l’enlèvement de leurs enfants, déclarés décédés par l’Administration alors qu’ils étaient vendus 5000 dollars pièce à de riches familles européennes et américaines désireuses d’adopter. Une vérité taboue qui aura mis soixante ans à émerger.

Alerte enlèvement : Adam, 5 ans, a été retrouvé

Deux heures après le déclenchement de l’Alerte Enlèvement ce samedi matin, le petit garçon, enlevé dans la nuit de jeudi à vendredi par son père à Melun (Seine-et-Marne), a été retrouvé. Il s’agit du 21e déclenchement depuis 2006. Le dernier en date remonte au 29 mars 2017 et concernait un petit garçon de cinq ans et demi enlevé par son père dans un camp de gens du voyage à Clermont-Ferrand.