Angers : un nouveau-né abandonné retrouvé mort de froid dans un parc

Dans un square d’Angers, en Maine-et-Loire, un promeneur a découvert le corps d’un bébé sans vie.
Il a expliqué au procureur de la République qu’au départ il a cru “qu’il s’agissait d’un baigneur avant de s’apercevoir que c’était un nourrisson. J’ai mieux regardé. J’ai vu les yeux ouverts, la bouche ouverte, des cheveux… J’ai commencé à avoir un doute”, explique le témoin. Malgré la loi permettant d’accoucher sous X, votée entre autres pour éviter les abandons sauvages, ceux-ci se multiplient ces dernières années.

Retour sur l’affaire Turquin, un mystère qui dure depuis 26 ans

Depuis que le vétérinaire Jean-Louis Turquin a signalé l’absence de son enfant Charles-Édouard – dont il n’était vraisemblablement pas le père biologique – on est sans nouvelles du garçon qui, aujourd’hui, aurait 33 ans. Une énigme qui, depuis ce 21 mars 1991, reste toujours aussi opaque alors que le vétérinaire a été retrouvé mort par balle ce samedi 7 janvier dans l’île antillaise de Saint-Martin.

Besançon : disparition inquiétante d’une étudiante japonaise, l’enquête est en cours

Personne ne l’a aperçue depuis le 4 décembre 2016, tandis qu’un grand cri s’est fait entendre durant la nuit dans sa résidence universitaire : son corps reste introuvable, mais la justice française enquête actuellement sur l‘assassinat de Narumi Kurosaki, une étudiante japonaise de 21 ans. Le principal suspect, ex-petit ami chilien, a fui à l’étranger. La presse nippone suit de près cette affaire de plus en plus inquiétante.

Pourquoi l’intérêt supérieur de l’enfant nécessite la réécriture de la loi Taubira

Depuis sa victoire à la primaire, François Fillon fait l’objet d’un feu de critiques sur trois ou quatre thèmes récurrents, dont celui de la filiation. Les uns l’accusent de refuser d’abroger la loi du 17 mai 2013, dite la loi Taubira, les autres regrettent qu’il refuse l’adoption plénière et le recours à l’AMP aux couples de même sexe. Sa position est-elle crédible ? Pour Elizabeth Montfort, présidente du pôle «Famille et Société» de l’Institut Thomas More et directrice du livre collectif “L’enfant oublié. Propositions pour la famille de demain” (éd. du Cerf, 2016), cette solution permet d’éviter une rupture de la filiation, mais le terme de «tutorat» ou de «parrainage» serait moins ambigü.