Grâce à PersonneDisparue.com, Guillaume se découvre toute une fratrie

C’est un véritable exercice de généalogie auquel nous avons dû nous résoudre pour retrouver le père naturel de Guillaume L., Gilles A. Une enquête laborieuse mais ô combien palpitante que nous a confiée Elodie, sa future épouse, en ces quelques termes : « Nous voici prêtes pour lancer les démarches de recherche du père de…

Béatrice rencontre sa mère à 49 ans

Béatrice voit le jour en 1953 à Neuilly. Seule sa mère, Louise, la reconnaît. Quelques mois plus tard, elle est adoptée. Sur son acte de naissance, Béatrice découvre que sa mère naturelle est femme de chambre en région parisienne. Une piste qui, près de cinquante ans plus tard, lorsqu’elle s’estime moralement prête pour la rechercher, n’est plus exploitable. Pourtant, Louise n’était pas loin …

Un père devenu SDF

A la suite de son divorce d’avec Marie-Josée, Gilles n’entrevoit pas d’autre solution que de tout quitter : son travail d’électricien mais aussi sa famille, ses frères et soeurs et surtout sa fille, Isabelle, alors âgée de deux ans.

Mario retrouve… Maria

Lorsqu’en 2001 Mario s’adresse à l’Aide Sociale à l’Enfance pour demander à consulter son dossier, il apprend que sa mère, Maria, l’a reconnu à sa naissance le 08 décembre 1967 à Paris.

Une “mère de l’ombre” au grand jour

Maryline n’y croyait plus. Depuis ses premières recherches il y a une dizaine d’années, l’espoir de retrouver sa fille, cette enfant aux jours roses qu’elle avait mise au monde, “sous X”, en ce mois de mai 1976 s’était amenuisé.

Stéphanie découvre l’existence d’une fratrie

C’est la première retrouvaille réalisée grâce aux avis de recherche de PersonneDisparue.com : Stéphanie a découvert l’existence de cinq frères aînés, que sa mère avait été contrainte d’abandonner à leur père violent.

Nathalie retrouve son père naturel – Témoignage

“Juste un petit mot pour vous dire que mon père biologique a finalement accepté de nouer le contact. Il lui a fallu un peu de temps mais voilà, c’est chose faite ! Merci.” (Nathalie, Nouvelle-Calédonie) A 41 ans, Nathalie est une jeune femme à qui tout réussit. Epouse comblée et maman épanouie de trois grands…

Jean-Baptiste découvre enfin son père… et ses demi-sœurs

Témoignage envoyé par Jean-Baptiste, 14 ans, le 12/05/2002 : « Je me prénomme Jean-Baptiste et j’aurai 15 ans le mois prochain. J’ai été élevé par ma mère seule, sans connaître mon père. Au fil des années, je me posais beaucoup de questions sur cet homme qui m’avait donné la vie et dont je ne savais…

Le terrible secret de Valère : l’abandon d’un enfant adultérin en 1943

« Tu en as fait autant avec celui qui a été abandonné à Charleville en 1943 » s’exclame Christian. C’est à sa mère, Valère, qu’il s’adresse. C’est à celle qui ose soutenir, à la table familiale, que les abandons d’enfants sont une pratique intolérable. A cet instant précis, Valère découvre que son fils connaît « le secret » de la famille.

Le gendarme de Tessalit

Assis par terre dans sa case de terre battue Jean-Boubacar, dit Jeannot, contemple, une fois de plus mais toujours avec la même nostalgie le petit tas de photos Kodak craquelées sur lesquelles on peine désormais à deviner son père Français, Henri.

Séparées en 1963, deux soeurs se retrouvent

Elles se sont retrouvées orphelines à la naissance, dans le dénuement le plus total. Leur mère Halima, une fille mère de religion musulmane, n’a pas eu le temps de fêter sa 36e année… Elles, ce sont Florine (photo) et Vivienne, respectivement nées à Moroni aux Comores, une petite île de l’océan Indien, en 1945 et 1942.

Marie-Pierre fait la connaissance de son père

Après 50 années d’un mystère qui n’en finissait pas de s’épaissir, Marie-Pierre s’était enfin décidée, en ce mois de mai 2002, à partir à la recherche de ce père naturel qu’elle ne connaissait qu’en photo. Une photo unique, en noir et blanc, sur laquelle il posait en gants de boxe et au bas de laquelle on pouvait lire son nom et son prénom.

Nouvelles retrouvailles sur PersonneDisparue.com

Nadège avait 4 ans la dernière fois que son père l’a vue. Elle n’avait pas eu d’autre choix que de suivre sa mère, qui avait quitté le domicile conjugal pour refaire sa vie avec un autre homme. Adoptée plénièrement par ce dernier quelques mois plus tard, elle ignorait qu’elle avait un autre papa quelque part. Un papa qui l’avait cherchée pendant près de 20 ans. Témoignage.

Ulysse découvre le visage de sa mère

Né de père inconnu en 1972, Ulysse n’avait été reconnu que par sa mère Marie-France. Cette dernière n’étant pas en situation de l’élever, elle l’avait confié à sa propre mère, Eugénie, avant de couper les ponts avec l’ensemble de sa famille.

Enlevée par son père marocain 9 ans auparavant, Sara retrouve sa mère Française

Corinne n’a que 20 ans lorsqu’elle rencontre, sur les bancs de la Fac, celui qui deviendra son époux trois ans plus tard : Abdel-Haq, un étudiant en droit d’origine Marocaine qui « ne pratique pas la religion islamique ». A la naissance de leur fille Sara le 27 avril 1982, le couple part s’installer au Maroc où Corinne est contrainte de se marier une seconde fois selon les lois islamiques.

Lucienne retrouve le fils qu’elle avait eu avec un G.I.

Quatrième d’une famille de 15 enfants, Lucienne n’aspire, dès sa plus tendre enfance, qu’à acquérir son indépendance. Dans la Haute-Marne où elle habite, elle assiste, au début des années 50, à l’arrivée des Américains sur les bases militaires françaises.

Six frères et sœurs retrouvent leur père 22 ans après leur séparation

Jean-Marie grandit à Varangéville en Meurthe et Moselle, entouré de ses 9 frères et sœurs. Lorsqu’à 19 ans il s’engage dans l’Armée, il s’entoure d’une Marraine de guerre, Marie-Louise, qui n’est autre que l’amie de sa belle-sœur. Les courriers qu’ils échangent sont de plus en plus chaleureux et Jean-Marie profite d’une permission pour se rendre chez les parents de la jeune fille et leur demander l’autorisation de la rencontrer.

Les Vétérans de l’armée américaine retrouvent la petite Française qui avait combattu à leurs côtés lors du Débarquement

En août 1944, une jeune Française âgée de 15 ans, Marcelle Bouyer, se porte volontaire aux côtés de l’armée américaine pour soigner les blessés et combattre l’ennemi lors de la bataille de Brest. Les GI du 115è Régiment d’Infanterie Américain, Warren W. Finke, Wayne W. Rankin et le Commandant Raymond E. Moon n’en apprennent guère plus sur cette jeune fille discrète qui partage leur quotidien mais ils ne l’oublieront jamais.

Sandrine fait la connaissance de sa mère, partie lorsqu’elle avait un an

Sandrine naît à Asnières en septembre 1967, trois ans jour pour jour après le mariage de ses parents. Elevée par sa grand-mère maternelle, ce n’est qu’à 14 ans qu’elle prend conscience que celle qu’elle appelle « mémé » n’est pas sa mère et que le mari de Mémé n’est pas son grand-père.

A 33 ans, Geneviève découvre le visage de sa mère Madeleine

Issue d’une union libre entre un père, Aimé, divorcé et père d’un enfant et une mère, Madeleine, également divorcée et mère de quatre enfants, Geneviève voit le jour le 9 juin 1961 en Isère. Désirée par sa mère, elle l’est beaucoup moins par son père qui s’empresse de la confier, à l’âge de six jours, aux bons soins d’une nourrice.

Véronique et ses quatre frères et sœurs retrouvent leur père devenu forain

Le 22 décembre 1962, Jean LEBON épouse Liliane en région parisienne. Véronique, la fillette à laquelle Liliane a donné la vie deux ans auparavant devient Véronique LEBON. Le jeune couple s’installe dans les Yvelines, où naîtront quatre autres enfants. Mais en 1969, Liliane fait ses valises. Personne ne la reverra.